3. Dégauchissage

Dégauchissage

Avec le dégauchissage et le rabotage, la magie opère !!

Chaque pièce de bois sera observée et c’est la partie creuse qui se pose sur les tables de la dégauchisseuse.

1. Creux sur la table
Lorsque la pièce passe sur l’outil, les fers vont enlever de la matière de chaque côté du creux…

2.Lles fers enlèvent de la matière
Et après quelques passages le creux va disparaitre. Et l’on comprend l’utilité de partir d’une épaisseur supérieure à celle voulue une fois la pièce corroyée.

Corroyer : c’est les actions de dégauchir + raboter

3.Le plat est dégauchi

Voilà ce qu’il en est pour la théorie  (version allégée) et pour la pratique :

Tout d’abord la machine est réglée. C’est à dire : la guide parallèle mis à l’équerre, le pont de protection ajusté.
La hauteur de la première table peut varier afin de retirer plus ou moins de matière.

9.Réglage guide dégauchisseuse

C’est le plat du bois qui passe en premier

10.Dégauchissage du plat
Évidement on ne voit pas mes mains parce que je prends la photo ! et surtout la machine est à l’arrêt, mais il faut tenir la pièce de bois du début à la fin et enjamber le pont façon « dauphins »

Un fois le plat bien plat, c’est la chant qui est dressé

11.Dégauchissage du chant
Vérification de l’équerrage

12.Vérification de l'équerrage

Si c’est bon, les plats et chants sont identifiés avec un trait de crayon.

 13.Marcage du plat et du chant dégauchis

Print Friendly